Coup de chapeau à Paris

fresqueaqueduclafayette75010-sylviedenogent-diymurvegetal-ddd

10ème arrondissement de Paris

Aujourd’hui, je partage avec vous une grande fresque sur un pignon de mur à l’angle de la rue de l’Aqueduc et de la rue Lafayette. Et d’autres surprises…

Comment et pourquoi cette découverte ?

En sortant de la Gare Magenta où je viens de faire la découverte du Mur végéta qui rime avec Gare Magenta, j’arrive au niveau de la rue de l’Aqueduc. Et c’est tout naturellement en levant les yeux que je vois cette immense peinture, aux couleurs pastelles.

Pub pour un chapeau ?

La première chose que je remarque, c’est le chapeau levé au-dessus de la tête de l’homme, semblant nous dire « Bonjour Messieurs Dames ! ».

Mais en regardant de plus près, je me rends compte que cette peinture est composée de nombreux détails de la ville de Paris.

Le voyageur a l’air guilleret et semble content de découvrir Paris : il en garde tous les souvenirs dans sa chevelure qui est un mini plan de Paris avec la Seine et ses ponts, la Tour Eiffel, Notre-Dame, la place de la Concorde et l’Assemblée Nationale, la Tour Montparnasse…

Il y a aussi les symboles de la table (poisson, verre de vin), des voyages (bateau, vélo, train), des arts (lecture, musique, photographie, peinture).

François Boisrond

Cette fresque a été réalisée en 1989 par François Boisrond, sur un échafaudage à 20 mètres de hauteur. Haute de 4 étages, ce fut une prouesse physique pour l’auteur.

François Boisrond selon Wikipédia
Biographie de François Boisrond selon François Boisrond


Comment rouler jusqu’à cette fresque

En regardant un peu moins haut, je découvre un aventurier, du moins ce qu’il a laissé sur le mur… N’ayant pas réussi à monter jusqu’à la fresque, il a laissé son vélo, depuis longtemps englouti par le mur.

Il a laissé un message de paix et d’amour…


Un autre vélo ?

Oui, cela me rappelle le vélo que j’avais vu rue des Francs Bourgeois dans le 4éme arrondissement.

Celui d’un enfant qui s’était essayé à la peinture à la gouache sur le mur et qui en avait oublié son vélo…


Le drapé de Catherine Paranque

Bonus pour vous !
Aperçue lors d’une ballade au 50 boulevard du Temple (75011), cachée par les arbres dénudés, cette fresque, difficile à photographier, représente une piste de cirque vue depuis les coulisses, ce qui donne au spectateur la vision d’un enfant de la balle entrant en scène.
Une réalisation de la Mairie de Paris de 1992.

A noter les couleurs vives et l’effet 3D du drap enveloppé autour de la barre.

La sélection d’un mur du boulevard du Temple n’est bien évidemment pas anodine. Appelé boulevard du Crime au XIXe siècle, ses nombreux théâtres avaient été reconstitués en studio pour tourner les Enfants du Paradis (1945) de Marcel Carné. Jusqu’aux travaux d’Haussmann et l’ouverture des boulevards, la voie était bordée au nord-est par des salles de spectacles, comme les Funambules et les Folies dramatiques. Tréteaux et saltimbanques de foires gravitaient aussi autour de ce quartier des théâtres.

Je n’ai pas trouvé trace de Catherine Paranque sur le net, si vous avez des informations la concernant, je me ferai un plaisir de les ajouter à l’article.

 


Photographies Copyright ©Sylviedenogent – Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’auteur


Le mur végétal

Publicités

23 réflexions au sujet de « Coup de chapeau à Paris »

  1. Les vélos aux murs sont sans doute lâ pour indiquer qu’un accident mortel à eut lieu à cette endroit. À l’image des « ghost bikes » de Londres.

    J'aime

  2. quand j’habitais Paris, je ne prenais le métro que par obligation … vive les bus et les trajets à pieds qui se font en regardant le ciel, l’architecture, les portes des immeubles. Et maintenant quand je me rends sur Lyon, Annecy ou Chambéry …. je traverse les villes à pied, pour le plaisir de jolies découvertes, comme toi.

    J'aime

  3. que de magnifiques *observations*, tu nous partages encore une fois, sylvie! ça me ravit l’œil et le cœur! merci tout plein car toutes ton cheminement dans paris me réconcilient avec cette ville qui m’a toujours fait très peur de prime abord 😦
    que ta journée (et celles à venir) soit pleine de ces belles découvertes 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s