Un jardin vertical réalisé par Matreselva

dans le 15ème arrondissement de Paris

J’ai vu dans Facebook que Matreselva réalisait un jardin vertical dans Paris.
Bien sûr, ma curiosité a été piquée…

Après renseignement via FB, mon ami Google, j’ai demandé si je pouvais venir voir ce jardin vertical.
Manuella me répond : Bien sûr ! c’est toujours ouvert.

J’y suis allée par une chaude journée de fin juillet

(je sais, je parle souvent de chaude journée, mais il a fait très chaud cette année !).

J’avais vu quelques photos sur FB mais n’avais pas vraiment tout compris.

Un mur de 10 mètres de large sur 7 mètres de hauteur…
Les rouleaux sont hissés à l’aide des bandes colorées le long du grillage à mouton fixé sur le mur.

J’ai eu toutes les explications lors de ma visite

Un matériau à base de laine de mouton est entouré de grillage à poule et forme les rouleaux.

Les rouleaux sont ensuite remplis d’un mélange de terre et de sphaigne (mousse sèche).
Ils font la longueur du grillage installé sur le mur et il y en aura plusieurs sur la hauteur.

Des plants de légumes, dans les pots à terre, attendent d’être plantés dans les rouleaux.

En partant, je retrouve un beau ciel bleu… et même un mini mur végétal 🙂

Retour fin août

Voulant voir où en est ce projet, je retourne sur place un vendredi ensoleillé… 🙂
Et bien m’en a pris car je découvre un jardin vertical rempli de fruits et légumes.

JUILLET – SEPTEMBRE

Maintenant, il y a 4 rouleaux accrochés au grillage et regorgeant de feuilles et de quelques légumes…

De l’autre côté, je vois un autre jardin vertical !!! Mais il y en a combien ???

Bon… d’accord, je me suis fait avoir par une grande glace sur le mur opposé au jardin… pas fufute la Sylvie 🙂
Ce n’est que le reflet du VRAI !

Les rouleaux sont accrochés au grillage du mur par des crochets métalliques, fabrication maison !

La plantation des plants ayant été faite tardivement, ils commencent seulement à donner des fruits.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce jardin vertical montre qu’il est possible de faire de la culture en milieu urbain :
peut-être un futur moyen de s’auto-suffire en fruits & légumes pour les citadins ?

Je laisse la parole à Manuella

Matreselva veut dire « chèvrefeuille » en langue corse.
Nous n’avons pas pesé notre récolte car nous avons démarré tard l’installation du jardin et planté pratiquement en juillet. Donc eu une récolte peu abondante pour l’instant.
Mais nous avons eu quelques courgettes, des fraises, des tomates, des salades et tout plein d’herbes aromatiques.
Les pieds de tomates sont encore plein de tomates qui ont du mal à rougir par manque de soleil et de chaleur.
Nous ferons de la confiture de tomates vertes si elles n’arrivent pas à maturation.
Nous avons encore des courgettes, des potirons et potimarrons, des choux et des choux de Bruxelles, des radis et des betteraves…et j’en oublie surement.

Matreselva

Une association de talents : sculpteur, peintre, balayeur, scénariste, danseur, compositeur, chanteur, secrétaire, dessinateur, bricoleur, cuisinier, comédien, jardinier, couturier , cinéaste, comptable, ébéniste, maquilleuse, joaillier, photographe, dramaturge, poète… (la liste n’est pas exhaustive).

Ces créateurs peuvent être accomplis ou en devenir : jeune qui cherche sa voie, peintre reconnu, auteur inconnu… Aucun diplôme, aucune reconnaissance n’est nécessaire.

N’hésitez pas à aller sur leur site internet pour faire connaissance avec cette association !

bandeaujardinverticalmatreselva75015-sylviedenogent-diymurvegetal-ddd


Réalisation Matreselva


Photographies Copyright ©Sylviedenogent – Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’auteur


 

 Le mur végétal

31 réflexions au sujet de « Un jardin vertical réalisé par Matreselva »

  1. ces initiatives m’enchantent, sylvie! merci de les relayer avec un ‘avant-après’ car ils ‘maquillent’ les murs des villes beaucoup mieux que si c’était ‘des voitures volées’…….hihihi ( bon y a que moi que ça doit faire rire! mais je me comprends 😉 )
    blague à part, c’est qd même super important que des murs servent à nourrir les occupants de ces lieux! ce n’est pas QUE pour faire joli 😉
    un jour ça sauvera peut-être l’humanité………..

    J'aime

    1. Malyloup,
      J’aime bien voir le réalisations depuis leur début, ce qui n’est pas toujours facile. Sur leur site, Mastreselva a une photo où le mur était encore recouvert de plantes sauvages.
      Et c’est bien de montrer que les plantes, ce n’est pas que pour leur beauté qu’on les cultive, mais qu’elles peuvent avoir un intérêt bienfaisant pour nourrir les gens.
      Vive les légumes maison, rien de tel qu’une tomate fraîchement cueillie qui sent « l’herbe ».

      Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Sylvie,
    J’ai du retard dans mes lectures, et j’ai failli rater la présentation des superbes réalisations de cette association. Ca aurait été dommage. Merci & bonne soirée
    Aline

    J'aime

    1. Aline, faut-il que je t’inscrive à cette association ?
      Comme d’ici peu, tu ne sauras plus que faire de tes journées… oui, avec #PlusDeRetardTGV #BusALHeure et #VoitureSansPanne…
      Et ils ont besoin de quelqu’un pour mettre de petites pancartes au pied des légumes… 😈 Mais je te préviens de suite, il n’y a pas d’avocat !
      Bon, je te laisse travailler sérieusement. 📚📞✒💾

      Aimé par 1 personne

      1. Oh mon dieu non ! Ne m’inscris pas, je n’arrive plus à rien gérer …
        Après, j’aime beaucoup ton monde idéal avec les #trainsAlHeure. A quand la téléportation #StartrekNostalgie ?
        Allez, je retourne à mes avocats 😃

        J'aime

    1. Bonjour Nath,
      N’hésite pas à aller voir leur site.
      Et on m’a expliqué que ce n’était pas un point d’interrogation mais un crochet pour aller chercher la connaissance…
      Bonne journée 💋
      Sylvie

      J'aime

  3. Très intéressant de voir que l’on peut cultiver des fruits et légumes, même sur une petite surface! Je leur souhaite plein de vert et rouge !!! Et tu nous donnera des nouvelles de ta cagette… 😉

    J'aime

    1. Bonjour Catherine,
      C’et une association ouverte à tous : ils acceptent tous les artistes et toutes les bonnes volontés. A chaque fois que j’y suis allée, la porte était grande ouverte (mais ils doivent la fermer la nuit !).
      Lorsque j’y suis retournée en septembre, ils s’apprêtaient à déjeuner et m’ont invitée à leur table. Mais j’avais déjà déjeuner dans un parc de paris, celui où il y avait les légumes sur les bottes de paille.
      Bisous
      Sylvie

      Aimé par 1 personne

          1. Il m’arrive de jouer à chat perché et là pof…! je rate une marche comme tout à l’heure en descendant l’escalier tout en lisant sauf que je ne suis pas un vrai chat et je ne retombe sur mes 4 pattes… Bonne soirée ‘..

            J'aime

    1. Bonjour Claude,
      Ce qui est innovant, c’est la surface. Et ce mur est irrigué avec de l’eau de pluie récupérée. Moi, je dois y aller à l’arrosoir sur mes cagettes. D’ailleurs, je ne sais pas dans quel état je vais retrouvé ma cagette mauve : je lui rends visite ce week-end…
      Pour la traduction, c’est à Manuella qu’il faut dire merci 🙂
      Bisous
      Sylvie

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s