La spirale végétale des Ecuries

spiralevegetale-sylviedenogent-diymurvegetal-ddd-3

Du Château de Chaumont-sur-Loire

Bon, question abréviation, on reprendra celles précisées dans l’article Néo-Noé… ou Noé-Néo ?

Je vais parler de nouveau de Patriiiiick !!!!

Bon, pas Patrick Br… mais Patrick Blanc
(tiens, ils ont les mêmes initiales ! et leur nom comporte le même nombre de lettres !!).

Lors de la visite du DCSL, la visite des écuries est incontournable.
J’y allais spécialement pour la spirale au milieu de la cour, une spirale végétale réalisée par Patrick Blanc en 2009.


Spirale végétale

Et on ne peut pas la louper, car elle est la seule œuvre verticale de la cour.

Voilà quelques photos :

Pour comprendre sa réalisation, des photos de 2009 :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les détails des plantes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite Loire

Ah oui, l’autre œuvre dans la cour, horizontale, est « Petite Loire » de Matthieu Lehanneur réalisée cette année.

 


Ecuries

 

Les Ecuries furent édifiées en 1877 par Paul-Ernest Sanson, architecte du Prince et de la Princesse de Broglie.
Elles étaient considérées à la fin du XIXème siècle comme les plus luxueuses et les plus modernes d’Europe.
La sellerie renferme de somptueux harnais réalisés notamment par la maison Hermès.

 

Ce qui m’aura le plus étonnée, ce sont les box des chevaux : grands, larges, somptueux, cuir et bois, plaque au nom du cheval, évier décoré,…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les chevaux avaient même leur cuisine… mais ce n’est pas eux qui cuisinaient !


Amateurs d’art ?

« Issu du feu » de Lee Bae réalisé en 2016

LeeBae-Sylviedenogent-diymurvegetal-DDD.JPG


Gagnez des places pour le château !!!

Sur Twitter : https://t.co/kSozI28h4G
Vous avez jusqu’à vendredi 23 septembre pour participer ! À gagner, 2 entrées « château » + 2 entrées « Festival des Jardins »


Pour les pros

Spirale végétale
Patrick Blanc a conçu, aux limites de l’art et de la botanique, une création inédite à CSL. Inventant une nouvelle structure, une feuille géante s’enroulant sur elle-même jusqu’à constituer une grotte secrète, ouverte sur le ciel, le botaniste a voulu développer différents types de biotopes, par un jeu de pliure, donnant lieu à différentes expositions lumineuses. Créant des milieux différents, du plus sombre au plus éclairé, du plus simple au plus complexe, favorisant la coexistence d’espèces multiples, Patrick Blanc surprend par la grande nouveauté de ce geste technique.

Petite Loire
Invité à concevoir un « geste végétal » original, le grand designer Matthieu Lehanneur a créé pour les Ecuries du Domain « Petite Loire », spectaculaire œuvre de marbre vert inspirée à la fois par le fleuve et par les arbres de CSL.

Issu du feu
L’œuvre de Lee Bae conjugue perception de la matière et de la lumière, opposition du noir et du blanc et ouvre une réflexion sur le temps. Sa démarche tient à la fois de la performance, de la peinture et du dessin. Son travail s’inscrit dans un mouvement artistique coréen peu connu en France : le « Dansaekhwa », qui milite pour un rapport harmonieux de l’homme avec la nature, tout en soulignant l’importance de l’engagement du corps dans l’art créatif. Le charbon de bois, très présent dans son œuvre, lui rappelle son pays natal.


Photos de la spirale à ses débuts
Patrick Blanc : Site internet Wikipédia
Domaine de Chaumont-sur-Loire : Facebook Site internet – Wikipédia
Château de Chaumont-sur-Loire : Facebook Site internet – Wikipédia
Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire : Facebook Site internet – Wikipédia


Photographies de la spirale végétale en 2009 Copyright ©Pascal Héni et proviennent du Site officiel de Patrick Blanc
Photographies Copyright ©Sylviedenogent – Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’auteur


 

 Le mur végétal

Publicités

18 réflexions au sujet de « La spirale végétale des Ecuries »

  1. Bonsoir Sylvie,
    Pour rebondir sur tes échanges avec Philippe, je te signale que je t’ai retweeté une invitation à un jeu dont le prix est… une invitation au château de Chaumont/Loire… Est-ce le signe d’une spirale infernale ? 😉
    Merci pour cet article qui me permet aussi de revoir les belles écuries du château… du bel engrais pour les plantes ma foi ! 😉
    Cat

    J'aime

      1. lorsque nous vivions sur paris, puis sur la région centre, nous y allions tous les ans pour admirer la créativité des jardins. Depuis que nous sommes dans les montagnes … c’est plus compliqué ! mais nous ne manquons pas de nous y rendre lorsque nous partons visiter les chateaux de la loire.

        J'aime

  2. Je suis déjà allée à Chaumont quand j’ai visité les châteaux de la Loire et j’ai beaucoup aimé mais il y a un « certain » temps😉 et il n’y avait pas ces belles réalisations … Belle journée Sylvie et merci pour cette découverte, tu as dû te régaler ! Bises

    Aimé par 1 personne

  3. Je trouve que tes articles sont de plus en plus documentés, fouillés. Ce qui est intéressant, c’est que tu appuies les photos provenant des sites officiels avec tes propres photos et tes commentaires personnels, ce qui fait qu’on à pas à faire à un relifting de pages existantes mais bien à une vraie création.
    Cette spirale végétale est très inspirante. Si j’avais un grand jardin, j’en construirai une. As-tu des infos concernant l’irrigation ?
    Bonne journée à toi
    Yves

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Yves pour le compliment. En fait, je ne fais que des articles sur ce que je vois « de mes yeux ». Sauf pour certains articles que je trouve intéressant comme les composteurs de Conflans-Sainte-Honorine ou Hypérion qui en est au stade projet.
      Tu peux dès maintenant prospecter pour une nouvelle propriété, très très grande : non seulement la psirale est très haute et large, mais il faut de l’espace autour pour la mettre en valeur. Dans la cour des écuries, c’est le seul végétal et on ne voit qu’elle.
      Question budget, cela ne devrait pas être un problème pour la nouvelle demeure en comparaison du prix de la spirale qui doit être exorbitant.
      Concernant l’irrigation, je pense qu’il y a un arrosage automatique comme dans les autres murs végétaux de Patrick Blanc. Et mon avis est conforté dans le fait qu’il fait très chaud dans cette cour entourée de murs qui reflètent la chaleur.
      D’autres photos : http://www.murvegetalpatrickblanc.com/realisations/chaumont-sur-loire/spirale-chaumont-sur-loire
      Bonne soirée
      Sylvie

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s